X comme "né sous X" - Challenge AZ

Publié le par Juloz

X comme "né sous X" - Challenge AZ

Petite entorse à mon thème du Challenge AZ 2016 aujourd'hui avec la lettre "X" car je n'ai pas de prénom rare, étrange ou amusant commençant avec.
"X" représentant l'inconnu, je bifurque sur le seul ancêtre "né sous X", du moins né de parents inconnus.
Il s'agit de Gabriel, dit "de la Madeleine" ou "de l'Hospice" (mon sosa 166), et je vais vous expliquer pourquoi.
Gabriel fait partie de ces nombreux enfants confiés à l'Hospice de la Madeleine, dit "des Orphelins", situé à Tours. Celui-ci accueille les enfants abandonnés dans la ville ou dans ses faubourgs.
L’hôpital est fondé en 1499 sur un terrain acheté à l’extrémité du faubourg de Saint-Pierre-des-Corps. L’hospice des enfants trouvés, devenu "Hospice des Enfants de la Patrie" en 1793, est évacué en 1802.
Loué pendant une vingtaine d'années, l’immeuble est vendu à la mairie de Tours en 1825 et abandonné par elle à la Compagnie des Quatre Canaux. Lorsque celle-ci construit le canal de jonction du Cher à La Loire, le bâtiment est entièrement démoli pour édifier la gare du canal sur l’emplacement actuel de l’autoroute A 10.

 

Emplacement de l'Hospice de la Madeleine à Tours en 1872 - source : https://www.flickr.com/photos/britishlibrary/11098786424/

Emplacement de l'Hospice de la Madeleine à Tours en 1872 - source : https://www.flickr.com/photos/britishlibrary/11098786424/

Emplacement de l'Hospice de la Madeleine à Tours en 1936

Emplacement de l'Hospice de la Madeleine à Tours en 1936

Les enfants étaient déposés dans un tour qu'on peut voir ici :

X comme "né sous X" - Challenge AZ

Mais je m'éloigne...
Pour retrouver mon Gabriel, il faut chercher dans les registres paroissiaux des Archives Départementales d'Indre et Loire, notamment la table alphabétique des naissances et décès entre 1750 et 1792.
Voici le chemin pour y accéder :

->REGISTRES PAROISSIAUX
->Tours
->Tours
->Hôpital de la Madeleine
Précisez l'année ou mettez un intervalle de recherche. La première proposition vous donne accès à la table :

 

Table alphabétique des naissances et décès des enfants trouvés entre 1750 et 1792 - source : AD 37

Table alphabétique des naissances et décès des enfants trouvés entre 1750 et 1792 - source : AD 37

3 "Gabriel" sont recueillis dans ce fameux tour de l'Hôpital de la Madeleine dans les années qui m'intéressent :
- Gabriel baptisé le 26 mars 1770
- Gabriel baptisé le 20 février 1771
- Gabriel baptisé le 18 mars 1773 
Je pense que mon Gabriel est celui né en 1771 (mais je peux me tromper !) :

Acte de baptême de Gabriel le 20 février 1771 à Tours - source : AD 37

Acte de baptême de Gabriel le 20 février 1771 à Tours - source : AD 37

Lorsque sa fille Françoise GABRIEL (ma sosa 83) nait en 1802, il y est nommé "Gabriel dit de la Madeleine" :

Extrait de l'acte de naissance de Françoise GABRIEL le 10 juillet 1802 à Langeais - source : AD 37

Extrait de l'acte de naissance de Françoise GABRIEL le 10 juillet 1802 à Langeais - source : AD 37

Sur l'acte de décès de son épouse Louise MOREAU, cette dernière est indiquée "veuve de Gabriel de l'hospice de Tours" :

Extrait de l'acte de décès de Louise MOREAU le 02 mai 1847 à Langeais - source : AD 37

Extrait de l'acte de décès de Louise MOREAU le 02 mai 1847 à Langeais - source : AD 37

Sur son acte de décès en 1820, il y est nommé "Gabriel, enfant naturel" sans autre précision :

Extrait de l'acte de décès de Gabriel le 05 avril 1820 au lieu-dit l'Ouzy sur la commune de Langeais (37) - source AD 37

Extrait de l'acte de décès de Gabriel le 05 avril 1820 au lieu-dit l'Ouzy sur la commune de Langeais (37) - source AD 37

Chose étonnante en généalogie, on a l'impression qu'il y a souvent des "répétitions" d'actes de nos ancêtres, que l'on reproduit les mêmes actions.
Pour illustrer cela, je reste sur mon ancêtre Françoise Gabriel, qui n'a donc pas connu ses grands-parents paternels puisque son propre père est un enfant trouvé : elle se mariera avec Louis Charles FOUQUERAY (mon sosa 82), lui-même...né de père inconnu à Savigné sur Lathan le 11 mars 1797 !
Sa propre fille Anne Emélie FOUQUERAY accouchera en 1857 d'une fille Caroline Emélie FOUQUERAY née...de père inconnu !

 

Extrait de l'acte de naissance de Caroline FOUQUERAY le 06 janvier 1833 à Tours - source : AD 37

Extrait de l'acte de naissance de Caroline FOUQUERAY le 06 janvier 1833 à Tours - source : AD 37

Cette dernière sera reconnue par mon AAAGP Florent AUDENET à son mariage avec Anne Emélie FOUQUERAY.
Est-il vraiment le père, rien n'est moins sûr...
Leur 3ème enfant Auguste AUDENET (mon sosa 20) sera bien le fils de Florent et d'Anne car né en 1868, leur mariage ayant eu lieu en 1865 :


Auguste AUDENET (1868-1930)
(il ressemble un peu à Einstein, non ?

A demain pour la lettre "Y" !
;-)

Publié dans Généalogie, Challenge A Z

Commenter cet article

Muriel 28/06/2016 17:30

Bonjour,

J'ai exactement la même chose, sur 4 générations, des filles mères accouchant d'enfants de "père inconnu". Aucun né sous X, j'en convient, mais ce qui m'a interpellé dans votre article, est qu'un AAAGP reconnaît l'enfant, j'ai la même chose, avec un bisaïeul qui déclare la naissance de son arrière petite fille...M'est avis que les moeurs dans certaines familles n'ont rien à envier de ce qui se passe encore aujourd'hui. 3 à 4 générations vivaient sous le même toit, la proximité faisant...j'espère me tromper pour mon cas. ..

Juloz 28/06/2016 19:25

Merci Muriel pour votre commentaire. On dit en effet souvent que les familles recomposées sont typiques du XXe-XXIe siècle mais, en fait, quand on fait de la généalogie, on voit bien que ça a toujours existé !