Challenge AZ 2017 !

Publié le par Juloz

 

Bonjour à tous, je suis de retour !
A croire que je n'active mon blog que pour le Challenge AZ chaque année :-)
A vrai dire, c'est un peu le cas !

Que s'est-il donc passé depuis l'année dernière ? Oh, 3 fois rien...mais pas vraiment !

2016 a été une année charnière pour moi, professionnellement parlant : j'ai quitté mon emploi d'assistant manager par le biais d'une rupture conventionnelle pour me consacrer à ma passion (vous l'aurez deviné), la GÉNÉALOGIE, afin de devenir professionnel !

Je me suis donc inscrit à l'Université de Nîmes pour obtenir un Diplôme Universitaire de Généalogie et Histoire des Familles, le tout à distance (=> infos ici)
Après l'acceptation de mon dossier de candidature durant l'été, la rentrée s'est faite en septembre 2016 avec 3 jours sur place pour connaître mes super collègues de promo (on s'est appelé la promo "ColNem"), puis cours en vidéo (live ou replay) et en pdf pour certains.
C'est Stéphane Cosson, généalogiste professionnel basé à Albi, qui supervise nos travaux généalogiques. Vous pouvez retrouver son blog ici .

Reprendre ses études n'était pas évident pour moi car mon cerveau a dû se réadapter en mode "étudiant", mode que j'avais mis en sommeil depuis une petite vingtaine d'années ;-) !
En décembre et début janvier, place était faite aux révisions pour les examens finaux qui ont eu lieu les 12, 13 et 14 janvier 2017 à Nîmes.


Anthroponymie, Droit de la famille, Héraldique, Histoire, Généalogie, Paléographie : tout s'est bien passé et j'ai eu la moyenne partout !
Ma promo et moi attendons la note d'un mémoire de 100 pages que nous devions réaliser avant le 1er avril 2017.
Le sujet était un couple, marié entre 1833 et 1842, dont il fallait rechercher les ancêtres sur la branche patronymique de l'époux, puis trouver leurs descendants, en ne prenant à chaque fois qu'un enfant parmi ceux trouvés, la limite étant aux alentours de la 1ère Guerre Mondiale. Le tout en n'oubliant pas d'expliquer la méthodologie pour trouver tous les documents.

J'aime raconter des histoires donc j'ai pris un réel plaisir à le rédiger. J'avoue que la rédaction de mes articles de blog pour le Challenge AZ m'a beaucoup aidé. Oui ! Voilà encore un argument pour vous lancer car on prend de l'assurance au fur et à mesure de ses récits.
Je n'ai pas le talent d'un grand écrivain de chez Gallimard ou chez Grasset, mais j'ai voulu, avec mes mots à moi, partager l'histoire d'une famille sur plusieurs siècles, façon "Tintin reporter" avec mystères, joies et peines, en y intégrant le résultat de mes recherches dans l'Etat Civil, le cadastre, les successions, les inscriptions maritimes, les actes notariés, etc... 
On attend donc tous impatiemment la note finale qui devrait arriver vers le mois de juillet 2017 !

Comme j'ai un petit peu de temps libre actuellement (car je me consacre à l'élaboration de mon projet de devenir généalogiste professionnel), du coup, je me suis dit que ma participation au Challenge AZ était possible !

Cette année, mon thème sera "les trouvailles généalogiques", récoltées ça et là lors de mes recherches dans plusieurs lieux comme les Archives Départementales en ligne de plusieurs départements ou le Centre des Archives Diplomatiques de Nantes (CADN), une vraie mine d'or, si, si !

Mes articles seront assez courts et simples, d'autant plus que je n'ai pas encore rédigé quoi que ce soit (oui, je suis un peu taré...). Mais ayant déjà participé au Challenge de 2015 et à celui de l'année dernière, je sais comment m'organiser !

Je vous rappelle le principe du Challenge AZ, initié en 2013 par Sophie Boudarel (son blog ici) : 
durant le mois de juin, vous bloguez un article par jour (hors dimanche) ayant un rapport avec la généalogie (la votre ou autre) avec pour fil rouge l’alphabet.
Donc le 1er juin, votre premier article aura pour sujet un mot commençant par la lettre A, puis le 2 juin un mot commençant par la lettre B, et ainsi de suite. Les articles peuvent être courts ou longs, voire juste un titre et une image.

Pour ma part, je vous donne donc rendez-vous le jeudi 1er juin 2017 ici même pour le 1er article A comme...

;-)

Commenter cet article