I comme... Inventaire / Challenge AZ 2017

Publié le par Juloz

Pour finir sur un billet un peu plus positif que celui d'hier ou d'avant-hier, voici de nouveau, et sous vos applaudissements, le curé FERRAND !
Aujourd'hui, monsieur le curé rédige dans son registre paroissial une note sur l'inventaire de son église effectué par des officiers de justice :

"Le seixe février mille sept cent quatre vingt sept messieurs
les officiers de la justice du seigneur de Monthoiron sont
venus à Leugny, ont fait l'inventaire des titres de la
cure et de la fabrique de cette église et l'inventaire
aussi des meubles, ornements et vases sacrés de cette susdite
église, en ont dressé leurs procès-verbal et en conséquence
des arrêts du parlement des premier et dix neuf may et
du seixe décembre dernier, ils ont déposé dans une armoire
de la sacristie fermante à serrures et clefs différentes
les titres de la susditte fabrique, et ont fini leur opération
le dix neuf de ce même mois. Une copie du susdit procès-
verbal d'inventaire m'a été délivrée par mr le greffier et
se trouvera parmi les titres de la cure pour l'utilité de
mes successeurs curés de Leugny.
Ferrand curé de Leugny"

(=> source du document : AD 86 BMS Leugny 1787-1792 - vue 4)

Oh ! Un curé qui pense aux généalogistes du futur !
Mais que sont devenus ces documents ? On l'a vu dans mon billet de samedi dernier, que le tabernacle avait été retrouvé et qu'il contenait des papiers : "A l'intérieur se trouvaient différents morceaux d'un journal utilisé pour protéger la boiserie de la peinture.(...). Mais les trouvailles ne s'arrêtent pas là : des documents de la même époque ainsi qu'un plan de l'église en vue d'une modification de cette dernière sont ressortis de l'oubli et bien d'autres éléments qu'il faudra étudier avant de les exposer…"
S'agit-il du fameux procès-verbal d'inventaire ? Sinon, ce documents est-il disponible à la lecture aux Archives Départementales de la Vienne ?
Allez, je lance une bouteille à la mer : y-aurait-il parmi vous, chers lecteurs du blog, quelqu'un qui a pu étudier ces documents retrouvés dans l'église ? Dans ce cas, n'hésitez pas à me laisser un commentaire !


Quelques mois plus tard en juin, le curé FERRAND rajoute une petite note supplémentaire :

"Le quatre juin mille sept cent quatre vingt sept
j'ai fait faire à mes dépends et placer dans la sacristie
deux petites armoires fermantes à clef, chacune placée
à droite et à gauche de l'ancienne commode à
deux tiroirs que j'ai fait aussi réparer. J'ai fait
aussi faire une grande table qui domine sur les
deux petites armoires et laditte ancienne commode,
le tout pour l'ornement et utilité de la sacristie
de notre église. Ferrand curé de Leugny"

(=> source: AD 86 - BMS Leugny 1774-1792 - vue 7)
Qu'a-t-il entreposé dans les deux petites armoires ? Y-a-t-il mis le fameux procès-verbal de février 1787 ?

Pour finir, notre bon curé rédige une dernière note le 31 octobre de cette année 1787 très remplie, où il indique avoir rajouté deux petits anges dans son église:

(=> source : AD 86 Leugny 1774-1792 - vue 11)

"Le trente et un octobre mille sept cent quatre
vingt sept ont été apposés à chaque côté de
la niche du tabernacle de l'autel de l'église
de Leugny sur Creuse deux anges en bois de
noyer, dorés en plein, tenant chacun d'une main
une petite palme aussi dorée, le tout fait
aux frais et dépends de moi curé soussigné
pour l'ornement et la décoration dudit
tabernacle que j'ai fait augmenter aussi
à mes frais, l'année dernière, ainsi qu'il est
marqué vers la fin du registre. Ferrand curé de Leugny"


On voit que le curé de Leugny aura dépensé beaucoup de son argent personnel pour remettre à neuf le matériel et pour décorer joyeusement son église.
Mais ces deux petits anges dorés ne seront donc pas comptés à l'inventaire réalisé auparavant en février...
Sont-ils toujours en place de nos jours ? L'avenir nous le dira...

Bon week-end et à lundi pour la lettre " J " !
;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article