I comme Impressions du pèlerinage au cimetière franco-allemand de Soupir - [Paix]

Publié le par Juloz

Aujourd'hui, un texte rédigé dans le journal "Paix et Fraternité" en septembre 1930 par mon arrière grand-père Émile LOZELLI, sur ce qu'il a ressenti lors d'un voyage/pèlerinage au cimetière franco-allemand de Soupir dans l'Aisne.
[C.I.A.M.A.C = Conférence Internationale des Associations de Mutilés de guerre et Anciens Combattants]

Cette nécropole a été édifiée en 1920, sur un terrain où un hôpital militaire français avait été bâti pendant la guerre, afin de regrouper, jusqu'en 1924, les tombes provenant de 143 lieux différents (anciens cimetières et tombes isolées) situés jusqu'à 30 kilomètres autour de Soupir.
Les individus inhumés là ont combattu sur le secteur allant de Soissons à Reims (Chemin des Dames, Vesle, Marne) et sont morts principalement en 1914, 1917 et 1918.

Google Maps
Google Maps

De nos jours, cette nécropole contient 11.089 corps :
5.134 dans des tombes individuelles (dont seuls 19 n'ont pu être identifiés) 
5.955 dans un ossuaire (dont seuls 794 ont pu être identifiés)
Après des premiers travaux entrepris par le Volksbund dans les années 1930, le cimetière a fait l'objet d'un réaménagement par les autorités allemandes avec le remplacement à partir de 1972 des anciennes croix de bois par des croix de pierre.

Source : Généawiki
Source : Généawiki

La Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge e.V, association créée le 19 décembre 1919 pour la protection et la conservation des sépultures de guerre (ainsi que la délivrance d'informations aux familles pour les hauts lieux de la Première Guerre mondiale) assure l'entretien des lieux.

Source article et photos :
Gallica-bnf
Geneawiki
Google Maps

Publié dans ChallengeAZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article